création univers langue

Construire un univers I. Création de langue 101

J’inaugure une nouvelle rubrique: création d’univers (ou world building). J’ai envie de faire des articles sur différents aspects d’un univers, comment les construire, les approfondir — peu importe le genre littéraire (ou même jeu, film, etc). Peu importe, car moi-même, je n’écris pas de Fantasy ou Fantastique. J’ai des univers réalistes, ce qui ne m’empêche aucunement de tout devoir créer à la base. Pour m’aider, j’ai un parcours scolaire assez diversifié qui me permet d’explorer plusieurs facettes de l’humanité. Je ne suis spécialiste de rien, ce qui fait que je survole tout et je crois être capable de vulgariser sans trop dire de bêtises.

Sur la création d’univers: Armes, symboles et vieilleries

J’ai, comme beaucoup d’écrivains, des études en littérature et en création littéraire. Cependant, mon diplôme est multidisciplinaire. Ce qui veut dire que je connais tout en surface, mais rien en profondeur. L’avantage est que je fais des liens entre plusieurs disciplines sans me perdre dans les détails soulants.

Article similaire: De l’importance des jurons

Littérature donc, mais aussi en linguistique et en anthropologie, quelque peu de psychologie que j’ai oubliée je dois dire — ça visait plus les comportements de l’enfant, adolescent et l’adulte. Bref. Je vais focaliser sur mon amour de la linguistique pour ce premier volet: création de langue. Je vais vous montrer le fonctionnement « mécanique » du langage humain (parce que le autres langages, je les ai pas tant étudiés). Et graduellement, il vous sera possible de construire, avec de vraies notions de linguistique, une langue réaliste, fonctionnelle du moins, et modelable à souhait. Vivante, ou presque.

Un conseil par contre, avant de vous perdre dans le projet, lisez l’excellent article de Julien Hirt sur le même thème. Il explique les pièges et donne des trucs concrets pour ne pas se noyer dans l’infiniment grand d’une langue. Peut-être que votre voie sera celle-là. Pour les autres crackpots, suivez-moi!

Mon plan de domination mondiale se déploiera ainsi:

  • 102. La trame sonore : phonétique
  • 103. Le sens de la vie : morphologie
  • 104. Les axes I. analytique vs. synthétique
  • 105. Les axes II. syntagmes et paradigmes
  • 106. Un peu de sociolinguistique dans le mélange

Voyez comme j’utilise de beaux termes techniques? C’est pour prouver ma valeur. Mais en vrai, je vais garder des expressions courantes parce que même moi ça me soule de perler trop longtemps.

Question linguistique? La Rectification, ça gène tout le monde

Ça, c’est pour le cours 101. J’ai envisagé trois degrés d’approfondissement: 1. la base linguistique, 2. l’alphabet et 3. la culture. Je pourrais peut-être aussi faire des extras plus spécifiques, comme explorer la phonétique combinatoire, mais je trouve ça de prime abord trop pointu pour l’usage qu’une langue inventée ferait dans la fiction. L’option est là.

Pour construire un univers, il ne suffit pas de changer les étiquettes sur les comportements ou  le nom des fêtes et les cérémonies. Il faut creuser. Nous allons commencer à la base, dans la terre, le sable, les sédiments. Avez-vous l’âme un peu archéologique?

Photo par Mark Rasmuson

Cahier d’exercises

Recevez un cahier pratique gratuit dans votre boite de réception!

Publié par

Marie d'Anjou, auteure

Quelques études multidisciplinaires plus tard et quelques déplacements de lieu de résidence, je revisite le panorama et les parfums de mes enfances pour imaginer l'univers des Dissidents. Inspirée de la Côte-Nord (Qc) où j'ai grandi, la région de la Narse tente de véhiculer la même rudesse sauvage et la beauté nordique. Les Appalaches dessinent Cordalme et les Rocheuses canadiennes (sans pourtant les avoir vues), Sanglefroy. Après plusieurs projets avortés au fil des ans, c'est avec les Dissidents que mon écriture plus mûre trouve enfin l'histoire qui persiste sous ma plume et qui s'entête à vivre. Un travail de longue haleine qui demande autant d'inspiration que de bottages de fesses. C'est avec cette histoire que le métier rentre enfin, loin du romantique « poète la tête dans les nues », mais bien celui de l'écrivain devant l'écran à pondre des phrases nulles qui, un jour retravaillées, sauront plaire. Espère-t-on. ;)

2 réflexions au sujet de “Construire un univers I. Création de langue 101”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s