À propos

Marie d’Anjou n’a jamais voulu donner son cerveau à un employeur, elle a donc décroché un bacc. multidisciplinaire à l’Université Laval, en création littéraire, linguistique, anthropologie et psychologie, qui ne sert à personne d’autres qu’à elle et ses écrits. Elle a déjà (en à peine vingt ans quand même) quelques premières publications dans les revues littéraires telles que XYZ, Saturne et Cavale.

Marie s’est jointe au conseil d’administration de l’AAAE en 2019 pour rencontrer plus de collègues d’écriture juste avant la pandémie. Tout récemment, elle a fait partie du comité de lecture de la revue Brins d’éternité, qui est en pause indéterminée.

Nonobstant tout ceci, Marie est une maman depuis cinq ans (et demi!), une auteure émergente et elle tient un blogue d’auteure sur un site qui porte étrangement le nom d’une reine (ce qui est mieux qu’une princesse).

Publications

2019

Revue Saturne, mai 2019, vol. 01  « Mortphose »

Revue Cœur de plumes, printemps/été 2019, n° 1 « Ils crieront tous les vents »

2018

Revue Cavale, hiver 2018, n° 9 « Électroluminescence »

2006

Contemporary Verse 2, automne 2006, Vol. 29, n° 2 « elle, vertige » ; « froissez les détails » ; « nous ne voyons »

2001

XYZ, La revue de la nouvelle, été 2001, n° 66 « Ne rien bouger »

Progression des projets

Dissidents - restructuration 25%
Volontaire - premier jet 100%
L'Errant - premier jet 100%
Tombée - premier jet 100%
La rivière d'Ashia - prise de notes 10%