203. Le Syllabaire

Pour le temps des fêtes, un petit article très bref! Voilà la suite sur la création d’un système d’écriture. Après l’alphabet, nous allons explorer ce qu’est un syllabaire. Comme son nom l’indique, sa base sont les syllabes.

Bouts de mots

Un syllabaire est une manière de transcrire les syllabes, donc. Chaque combinaison possible de syllabes aura son propre symbole. Ça peut être vite exponentiel, c’est pourquoi une langue avec peu de phonèmes est plus propice à ce genre de système. Par exemple, le symbole pour /ko/ sera différent de /ka/ — sans être nécessairement déductible en les comparant.

article précédent: L’alphabet

Un syllabaire simple, mais excessivement efficace est celui de l’inuktitut, la langue inuite du Nunavut (territoire du nord canadien). Il faut dire qu’il date de la fin du 19e siècle. Il est donc encore très proche de la réalité langagière actuelle. (Le temps ne l’a pas encore marqué).

syllabaire inuktituk système écriture
source:omniglot

L’inuktitut a quatorze consonnes et trois voyelles, en forme courte et longue; donc 22 phonèmes. Pour comparer, en français ou en allemand, le nombre de phonèmes se situe entre 40-45. Dans le cas de l’inuktitut, l’usage d’un syllabaire est parfait. Ce qui est bien fait dans ce système est qu’il est efficace. En exemple, le phonème /p/ est une pointe et sa rotation indique la voyelle. Chaque consonne est un symbole que l’on tourne pour préciser la voyelle. Les longues voyelles sont marquées d’un point. C’est juste… c’est beau.

Un peu de direction

Par habitude, on pense systématiquement à écrire dans le sens que l’on a le plus appris, soit, souvent, de gauche à droite, de bas en haut. Or, la direction de l’écriture est purement aléatoire. Rien n’oblige à ce sens. Ce n’est ni une loi, ni une nécessité, ni logique. Par exemple, dans le film Arrival, les aliens écrivent en cercle. Bah oui. Pourquoi pas. Il peut y avoir une raison culturelle ou historique derrière le sens que l’on prend pour transcrire, comme si l’on déroule un parchemin, il faut bien y aller ligne par ligne… ou colonne par colonne.

Ce fut bref, vous avez aimé? Y a-t-il d’autres exemples qui pourraient aider à maitriser ce système? Avez-vous appris d’autres langues écrites qui usaient d’un syllabaire?

Article suivant: les idéogrammes

Photo à la une: Raphael Schaller

NB. J’ai mis à jour mon infolettre, le cahier d’exercice est donc réellement disponible maintenant. Désolée du délai! 😐

création univers écriture

Cahier d’exercises

Abonnez-vous et recevez un cahier pratique gratuit dans votre boite de réception!

2 réflexions sur “Construire un univers I. Création d’un système d’écriture 203

Laisser un commentaire