Construire un univers I. Culture et langue 306

306. Universelles, les émotions?

Ceci est le tout dernier article sur la création de langue fictive. J’espère que la réflexion que cette rubrique vous a apportée vous a enrichi. Pour conclure la troisième partie sur la culture et le langage, nous allons explorer le spectre des émotions humaines.

Les émotions universelles

Tout le monde ressent. Chaque individu a des émotions, cependant, non, elles ne sont pas universelles. De récentes études démontrent que les émotions sont une construction sociale. Certes, il y en a qui sont plus universelles que d’autres, les émotions de base par exemple se retrouvent presque partout. Presque, car dans la multiplicité humaine, il y a des exceptions partout. Même si la peur, par exemple, est même dans le règne animal, son explication et interprétation culturelle peut être si variée et si façonnée que pour certaines sociétés elle devient inexistante: en tant que concept, en tant que réaction corporelle. Il y a bien une chose universelle chez l’être humain: rien n’est universel.

indiviu qui sourit; émotion universelle et langue
Photo: jiangxulei

Si les émotions sont ainsi construites, elles sont donc intégrées à la parole. Là est notre intérêt.

Pas de concept sans mot?

Il y a parfois cette drôle d’idée qui circule que s’il n’y a pas de mot pour un concept, il est impossible de le créer, car la langue module la pensée. Alors, oui, la langue façonne les schèmes de pensée, mais elle n’est pas l’unique maitresse dominatrice. Il est possible, à force d’observations, de circonvolutions cognitives, d’explorer au-delà de nos limites conceptuelles. Autrement, rien d’innovateur ne pourrait venir d’une unique culture.

Parfois, pour exprimer une sensation, on a l’impression qu’il n’y a pas de mot. Et c’est peut-être le cas. La possibilité de créer un mot pour adresser ce manque est à la portée de tous. Créer un mot, découvrir un concept nouveau. Autant les émotions peuvent être profondes en nous, dans notre sang et nos os, autant elles demeurent un concept dans notre esprit. Une fois conceptualisée, une émotion se charge d’avoir un mot la nommant.

Créer… ou emprunter

Réservé aux abonnés

Pour lire la suite, entre ton mot de passe d'abonnés.

One thought on “Construire un univers I. Culture et langue 306

Laisser un commentaire