Soyons un peu quétaines en cette fin d’année et faisons une liste de trucs utiles, fun et réellement encourageants pour donner à votre écrivain en herbes préféré (moi… ou pas). Des idées cadeaux spécifiquement pour écrivains? À part le proverbial cahier de notes ou des livres à lire, qu’est-ce qui peut vraiment aider un écrivain émergent?

Idée 1. Gestes gratuits

Le bouche-à-oreille demeure le meilleur moyen de se faire connaitre. Les réseaux sociaux en sont la preuve vivante: le partage de liens, d’opinions, de commérages sur telle ou telle chose, telle ou telle personne a une portée incroyable. Cet élan de départ peut être lancé par vous. Faites découvrir votre artiste, mentionnez-le, partagez ses sites, ses réseaux, sa marchandise. C’est un geste qui dure toute l’année.

Le temps. On oublie souvent, mais un écrivain a besoin de temps. Ce doit être la chose la plus importante pour l’auteur, celle qui porte le plus de valeur — et heureusement pour vous une des plus gratuites! Libérer l’écrivain de tâches quotidiennes pour qu’il focalise sur son travail est une façon certaine de l’aider, surtout s’il a un travail de subsistance qui gruge son précieux temps. Garder ses enfants quelques heures, un coup de main pour déneiger, et hop, une brassée de lavage terminée! Ces petits détails semblent insignifiants, mais leur cumulatif peut peser lourd.

Idée 2. Le Sociofinancement

Si votre artiste en devenir s’est ouvert un compte de sociofinancement (crowdfunding), il existe surement un moyen de faire un don spontané, sans avoir à s’engager de façon mensuelle. Et même là, un arrangement par mois peut être peu dispendieux. Un dollar, un euro, une livre? Une fois le prélèvement automatique mis en place, vous n’y pensez même plus et votre auteur cumule sans souci.

Utip Tasse
boutique de marchandises d’auteur, pour voir la mienne, allez ici

Les plateformes de financement sont variées. Il peut s’agir de Patreon, Utip, Tipeee; elles offrent souvent des contreparties au donateur pour stimuler son engagement. Certains sites mettent même en vente de la marchandise au logo de votre auteur à encourager. Une pierre, deux coups, ça lui fait une présence visuelle dans le monde réel.

Idée 3. Membrariat

Des abonnements annuels pour écrivain, il y en a plein. Qu’il s’agisse d’une association d’auteurs de la ville, de la région ou de la nation de votre artiste émergent, ces regroupements par membre sont bénéfiques. Offrir une adhésion est lui donner des collègues expérimentés, des tuyaux, des rabais sur des formations en lien avec son métier, des contacts, un pied dans l’univers de son domaine.

Pour ma part, je suis membre de l’association des auteures et auteurs de l’Estrie, mais aussi du Conseil de la Culture de l’Estrie. Ce sont des groupes régionaux qui me plongent dans les activités de ma communauté. Je suis donc près de chez moi, plus facilement disponible, plus au courant de mon entourage. Être membre de l’UNEQ est sur ma liste; il y a surement plein d’autres groupes qui seraient utiles. Ça reste à explorer.

Idée 4. Carte-cadeaux

Il y a une panoplie de services professionnels offerts aux écrivains. C’est dispendieux, presque indispensable pour présenter une œuvre à son meilleur. L’auteur ne doit jamais croire qu’une Maison d’édition va s’intéresser à un brouillon, que le lectorat va être impressionné par un livre autopublié mal revisé. La qualité se travaille et ce boulot se paye.

Certains réviseurs, correcteurs, agents et conseillers littéraires offrent — surtout durant les fêtes — des cartes-cadeaux! Lorsque votre écrivain sérieux sera prêt à passer sous les lames de ces professionnels, quoi de plus encourageant que d’avoir au départ une somme déjà investie? C’est croire en lui, en son oeuvre. Des services de bêta-lectures comme Mira Do? Ou le Pigeon décoiffé que j’ai fortement en tête. J’dis ça comme ça à l’univers par pur hasard…

Idée 5. Grand luxe

Le matériel d’un écrivain, par rapport à d’autres artistes, peut être très, très minimaliste. Un crayon, un bout de papier; l’auteur de lettres peut survivre. J’ai souvent pondu des débuts de scènes au dos d’un napperon dans un café étudiant pas trop chauffé. Sauf que voilà, c’est un croquis, il faut passer tôt ou tard à une édition de qualité.

Le proverbial cahier de notes demeure un incontournable, mais plait-il vraiment à votre écrivain? Certains en dévorent. Pour ma part, je n’en utilise plus depuis quinze ans. Mon cahier de notes — parce que le besoin y est toujours sous une autre forme — est mon téléphone intelligent. Mes notes sont sur le cloud, accessibles sur tous mes appareils.

cahier spirale outil écrivain note cadeau
Mon cahier trop souvent oublié et négligé, rien de glamour

Que faire si votre auteur a besoin d’un nouvel ordinateur portable? S’en sert-il seulement pour écrire? Si c’est le cas, le moins cher fait l’affaire; les formats textes sont des plus légers en terme d’espace disque. Est-ce que ce laptop sera son principal ordinateur sur lequel il joue, se divertit, travaille avec d’autres genres de logiciels (par exemple, graphique)? Il peut être envisageable de vous cotiser entre amis, entre proches et de consulter votre écrivain en herbes pour cerner exactement son besoin. Les cadeaux surprises ne sont pas toujours judicieux.

Le matériel est une chose, mais pour un portefeuille plus frileux, les abonnements sont à la mode. Je parlais plus haut de membrariat pour une association professionnelle, mais vous pouvez offrir pour un an, voire plus, l’adhésion à Office ou Evernote, à Scrivener, ou les versions prémium si votre écrivain favori est déjà équipé comme un grand.

Idée 6. Livres

Oui, parce que voilà. Des cartes-cadeaux de libraires (*tousse indépendants *tousse * tousse) et un abonnement à la bibliothèque peuvent enrichir le travail d’un écrivain. Il ne s’agit pas seulement de lire d’autres romans pour se changer les idées, mais bien d’étudier le genre d’écrit que l’on fait, voire même des recherches sur des sujets spécifiques, nécessaires lors de la rédaction. Des livres, oui, et pourquoi pas un lien Internet d’une banque de données magistrale? J’ai découvert erudit.org et je n’en suis pas encore sortie indemne. Pour l’accro aux sciences sociales que je suis, c’est une dépendance incurable. Besoin d’un abonnement pour certains sites scientifiques? N’est-ce pas là encore un bon cadeau!

Photo à la une: Pixabay

Lexique de Narbrocque

Recevez un recueil lexical gratuit dans votre boite de réception avec l’abonnement! Vocabulaire de la mer, la montagne, la nordicité et de mon univers!

Sceau hébergement écoresponsable

Laisser un commentaire