compte rendu lectures

Conseil lecture: Servitude, de Raphaëlle B. Adam

Aujourd’hui sur le blog, le conseil lecture présente le recueil de nouvelles fantastiques Servitude, de l’auteure Raphaëlle B. Adam, publié chez Triptyque, collection Satellite, paru en juin 2020.

Résumé

Riverbrooke a toutes les apparences d’une petite ville ordinaire, mais elle ne figure sur aucune carte. C’est une bourgade à la géographie changeante, où s’entremêlent les ombres et les rires évanescents, où le vent murmure ses histoires et où les vies se forgent dans les regards aliénés de ses habitants. Une ville qui peut prendre racine partout, et se montrer introuvable quand elle le souhaite. Riverbrooke est une ville-bête, une ville-mirage. Un monstre avide de prendre et de distordre, d’assombrir ou d’illuminer, avant de tout recracher sur son passage. Riverbrooke peut aussi être chez vous, s’il vous arrive d’ouvrir le bon oeil.

Nouvelle rubrique: conseil lecture

Conseil de lecture

Si les textes, plutôt nuancés dans leur style, s’adressent de prime abord aux adultes, ils ne sont pas néanmoins exclus du lectorat plus jeune. D’ailleurs, ici, la subtilité prime sur la théâtralité.

Ensuite, les nouvelles sont en général plus guidées par le développement des personnages (character driven) que l’intrigue, qui, elle, devient confortablement secondaire.

Lentement, Florence déposa le tube sur le comptoir, fit un pas de côté, puis s’approcha du miroir. Son reflet avait les lèvres pleines, un peu gercées. Quelques traces rose pâle s’y accrochaient. Ses narines frémirent lorsqu’elle se rapprocha encore, si près maintenant que son souffle laissait de la buée sur la vitre. Là, juste sous son nez, son doigt suivit le tracé d’une cicatrice. Un renflement blanchâtre qu’elle ne se souvenait pas avoir vu auparavant. À peine plus large qu’un ongle.

Raphaëlle B. Adam

Adam joue sur différents temps de narration, avec une variété de pronoms moins usuelle, tels que le tu ou le vous, toutefois sans rien de bien extravagant — mais sans manquer d’exploration stylistique non plus.

Alors, ce recueil de nouvelles contient des histoires toutes assez brèves, parfaites pour lire en vacances ou dans des circonstances où on ne peut plonger totalement dans un long développement. Aussi, le genre oscille autour du réalisme magique à fantastique, avec bien des zones floues ancrées dans le réalisme.

Tu lis des recueils de nouvelles? Dans quelles circonstances le fais-tu? En vacances, en visite, en voyage? Et quel genre de lecture t’intéresse dans ces moments-là?

Photo à la une: Joanna Kosinska sur Unsplash

Sceau hébergement écoresponsable

Laisser un commentaire