création univers allaitement

Construire un univers II: Allaitement 202. Les étapes du lait

202. L’allaitement: les étapes du lait

Dans cette rubrique sur l’allaitement et les étapes du lait, je t’explique comment le lait maternel évolue au fil des mois et aussi dans la journée même. Cette évolution joue sur le développement du bébé et c’est ce qui pourrait être intéressant à comprendre pour bien écrire tes fictions.

Colostrum, lait de transition et lait mature

Le tout premier lait que les seins produisent, dès la naissance (et même un peu avant) est le colostrum, ou l’or jaune. Dans certaines cultures et époques, on le croyait mauvais pour le bébé naissant et on le jetait. Pourtant, ce premier lait est riche est laxatif, qui permet d’éjecter le méconium plus rapidement. Il est aussi dense en nutriments, en vitamines, protéines et en anticorps. Les deux tiers du colostrum sont des globules blancs.

Il se digère facilement et prépare l’estomac et l’intestin du bébé à un lait plus complet. Il est jaune et très épais. Le bébé en a peu besoin, surtout que son estomac est encore très petit. Avec un apport d’ultra-violet, le colostrum aide à combattre l’ictère (jaunisse).

Après seulement deux à quatre jours plus tard, le colostrum change en lait de transition. Ce moment est connu comme la montée laiteuse et engorge rapidement les seins de l’aillaitante. Ce lait est plus blanc, plus crémeux et beaucoup plus abondant. Ces premiers jours au colostrum sont donc cruciaux pour la stimulation de cette montée.

Source indispensable: la ligue de la leche

Pour deux semaines, le lait de transition prépare le terrain pour le lait mature. Il est plus riche en matière grasse, ce qui est essentiel au développement du cerveau, et aussi plus fourni en calorie et en lactose. Une fois le méconium passé et la régularité des selles établies, un bébé nourrit exclusivement au lait maternel a peu ou pas de coliques. Même que ces selles peuvent survenir seulement une fois… par mois! tellement le lait est adapté à ses besoins. (vécu personnel!)

Le développement du cerveau est plus prioritaire chez l’humain que sa croissance. Le lait contient plus de gras que de calcium par rapport aux laits animaliers. Les autres mammifères grandissent plus vite que les humains parce que leur survie en dépend davantage. Les bébés humains sont les mammifères les plus vulnérables, car ils naissent avant d’avoir un bon développement moteur. La croissance de leur cerveau est un point évolutif majeur et se fait hors utérus. Vers dix mois, un bébé humain a atteint la capacité motrice d’un autre mammifère naissant, mais son cerveau est déjà plus complexe.

article précédent La parturition: accouchement naturel

Ensuite vient le lait mature. Il a les mêmes propriétés que ses formes précédentes, mais s’ajoutent à ça des hormones, des facteurs de croissance, des enzymes et autres cellules vivantes — durement remplaçables artificiellement. La quantité est plus grande, mais se stabilise à ce point. Il est important de noter que la quantité de lait s’adapte à la demande. Plus le bébé tète, plus la production grandira, et ce en quelques jours. Lorsque le poupon demande plus souvent le sein, on peut facilement prévoir une poussée de croissance et une augmentation de la production laiteuse en conséquence.

Pour tes fictions

Quels pourraient être les impacts sur ta narration si le bébé n’obtient pas de colostrum, si le lait de la nourrice est trop mature pour lui? Serait-ce un bébé qui pleure plus, qui aurait des douleurs de digestion? Ceci pourrait s’ajouter à une tension dramatique déjà exaspérée par un décès, par exemple. Un bébé en carence qui perd de l’énergie et qui dort oh si bien… trop bien. L’allaitante a-t-elle les nutriments elle-même pour pouvoir en avoir dans son lait?

Le cerveau du poupon aura-t-il un développement optimal, et donc, une maturité plus rapide si sa nutrition est équilibrée? Un bébé peut survive au lait fabriqué et même très bien se développer, mais peut-être que ces phases seront différentes, à d’autres moments? Existe-t-il une banque de lait dans les hôpitaux comme on retrouve de plus en plus maintenant?

Lait du matin, lait du soir

Non seulement le lait change avec l’âge du bébé, mais il se modifie aussi dans la journée. Le lait du matin le réveille avec plus de lactose, le lait du soir et de la nuit l’endort (et endort l’allaitante également!) avec plus de matières grasses. Le bébé attrape un microbe? Le lait produit des anticorps pour ce microbe, car l’allaitante est normalement dans le même environnement et les touchers transmettent cette information aux corps. Lorsque le bébé commence à explorer le monde et tout mettre dans sa bouche, les enzymes du lait s’adaptent.

allaitement étapes du lait tété
Lait en début de tété, en fin de tété. Source: wikipédia

La tétée elle-même varie. Le lait est plus clair en début et plus épais en fin de tétée. Tous les éléments s’y trouvent, là n’est pas la question. Une tétée qui vide le sein fait profiter davantage de gras au bébé. Il se rassasie mieux; son cerveau reçoit les bons lipides. Ce signal indique au corps de l’allaitante de produire du lait à nouveau. Si l’allaitement est coupé régulièrement et que le sein ne se vide pas, la production baissera en raison d’une demande plus basse.

Pour tes fictions

Quels pourraient être les incidences de donner du lait tiré du matin le soir et vice versa? Les nuits de bébé seraient chamboulées. Le poupon dépend d’une nourrice? Comment se nourrit-il la nuit, peut-il dormir mieux, a-t-il des conséquences à long terme? Dort-il avec sa nourrice, alors comment se développe l’attachement avec ses parents? Comment l’allaitante peut-elle avoir une bonne production laiteuse si elle n’allaite pas aussi la nuit? Est-ce que le jour suffit? Y a-t-il des équivalences mises en place dans tes sociétés, quelle qualité peut avoir un lait artificiel, quels risques?

Beaucoup plus que du lait

Il est recommandé d’allaiter exclusivement au lait maternel jusqu’à six mois, après quoi, la nourriture solide peut être intégrée graduellement, mieux encore avec un apport constant de lait maternel. C’est une question de maturité du système digestif. Cependant, le bébé ne demande pas le sein que pour se rassasier. Il a besoin du contact humain de peau à peau pour se calmer, pour s’endormir, pour se désangoisser, pour se sentir aimer… Et être au sein n’est aucunement un caprice. Les neurosciences démontrent que cette proximité apaise l’enfant — et l’allaitante — et réduire le stress est toujours un moyen efficace de bien se développer.

Pour tes fictions

Quelle mentalité existe-t-il sur l’allaitement dans tes univers? Est-ce vu comme une dépendance dont il faut absolument guérir l’enfant? Une allaitante peut-elle donner le sein au besoin ou doit-elle aller travailler dans un lieu non adapté? Comment l’allaitement en public est-il perçu? Garder au sein à la demande est-il le moyen le plus efficace et humain d’avoir un bébé calme, serein et qui se développe bien. Je te laisse deviner mon biais là-dessus…

Prochain article sur l’allaitement exclusif et long

Sceau hébergement écoresponsable

One thought on “Construire un univers II: Allaitement 202. Les étapes du lait

Comments are closed.