création univers allaitement

Construire un univers II: L’allaitement et le cododo

204. Allaitement et cododo

Je te propose comment écrire sur l’allaitement et le cododo en fiction. Pour apprendre à se servir de ces éléments, je t’explique comment le cododo et l’allaitement cohabitent en réalité aisément. Tout ça afin de pouvoir monter une histoire crédible non basée sur les mythes et les idées reçues à ce propos.

Rythme de sommeil et allaitement

Pour commencer, les nuits du bébé sont remplies d’éveils nocturnes. Le cycle circadien s’établit à peu près autour de 3 mois. Plus loin dans l’article, j’aborderai les raisons biologiques de ces éveils fréquents d’un point de vue évolutif. Pour l’instant, ce qu’il faut noter est que bébé se réveille constamment et que c’est tout à fait normal.

Une mère qui allaite la nuit va suivre ce rythme. Elle s’y adapte en quelques semaines, surtout si elle dort avec son bébé. Le cododo lui évite de se lever (elle ou son, sa partenaire), de se réveiller complètement et de souffrir du manque de sommeil lié à cet effort supplémentaire.

Cododo sécuritaire

Ce qui a été noté est que le cycle de sommeil de la mère change. Lorsque bébé et maman ont acquis une bonne aisance à l’allaitement, il devient automatique, même la nuit. Le bébé va trouver le mamelon seul, la mère va être semi-consciente de sa présence et son besoin.

Elle peut même s’éveiller brièvement pour lui donner le sein avant même que celui-ci ne le cherche. La mère va abrier son nourrisson ou le désabrier si elle sent que sa température le nécessite, et ce, sans vraiment s’en souvenir au petit matin. C’est presque un réflexe.

La Leche Ligue: Pourquoi les bébés se réveillent la nuit: nouvelle hypothèse

Elle va aussi se rendormir en sommeil profond dès lors qu’il boit. Elle ne passera plus par l’étape du sommeil lent. La prolactine accélère se passage et le sommeil est de meilleure qualité, même s’il est plus hachuré… heureusement!

L’allaitement de nuit endort. Il relaxe la mère et lui permet de s’apaiser et il engourdit également le bébé afin de l’aider à trouver le sommeil et de développer son cycle circadien. Le duo allaitante et nourrisson se développe en rythme commun. Cette synchronicité se fait sentir également de jour, où la mère fera des siestes avec son nourrisson.

pour tes fictions

Dans la majorité des cultures, les groupements humains favorisent le cododo, voire le sommeil en groupe, surtout familial. Pour tes écrits, tu peux te pencher sur ce détail, à savoir si tes peuples le favorisent ou non, mais également ce qu’ils croient qui justifie ce comportement. Le pourquoi est tout aussi important à explorer que le comment.

article précédent: L’allaitemente exclusif et long

Ensuite, sachant ce que l’allaitement et le cododo apportent au nourrisson et à l’allaitante, tu peux aussi tisser un scénario autour des causes, des conséquences de tel ou tel choix de sommeil. Par exemple, peut-être que de jeunes parents commencent à vivre leurs premières nuits avec une idée reçue sur ce que se sera, puis au fil de l’expérience, changent de comportement complètement.

Le cododo et le réconfort

Comme pour le jour, l’allaitement de nuit répond à d’autres besoins que simplement la faim du nourrisson. Il peut s’agir de réconfort. Sentir la présence de la figure maternelle près de lui est suffisant, bien souvent, pour l’aider à rester calme durant ses nuits.

Le nourrisson a un odorat très aigu et il peut sentir l’odeur du lait sur sa mère. De plus, il détecte principalement à l’odorat où se trouve le mamelon. Ce dernier a d’ailleurs développé, durant la grossesse, des pores odorants qui envoient un parfum lacté que le nourrisson capte.

La leche ligue: Allaitement, cododo, sexualité féminine, vie de couple

Si les nourrissons ne sont pas réputés pour rêver beaucoup, ça n’empêche pas un certain stress d’avoir besoin de s’échapper même la nuit. La tétée est un moyen très efficace pour l’apaiser. S’il n’a pas faim, il tirera peu de lait et se calmera plus facilement.

Se nourrir la nuit demeure quand même important. Le cerveau reste en croissance continue et le lait maternel est le plus adapté à l’exigence du cerveau humain. La nuit, il n’y a qu’à laisser le corps mûrir sans trop de distractions des nouveautés du jour. Ceci dit, l’allaitement de nuit aide également à avoir une production laiteuse beaucoup mieux établie.

pour tes fictions

Cherche-t-on, dans ton univers, à répondre aux besoins de réconfort du nourrisson, à l’aider à gérer ses crises avec un accompagnement? Ou alors est-il établi, dans leurs croyances fondées ou non, que plus tôt un bébé est laissé à lui-même, plus tôt il gagnera en autonomie?

Que ce soit vrai ou non, ce qui importe est ce que la culture de tes personnages véhicule comme histoire. Quelles sont, en arrière-plan, les justifications qui existent pour tel ou tel choix de comportement?

Angoisse de séparation et cododo

En début d’article, j’énonçais que les éveils nocturnes du nouveau-né avaient une explication évolutive. Ce qui ressort des recherches que j’ai lues est que le bébé humain est prématuré. Pour avoir l’équivalent de maturité d’un autre mammifère à la naissance, l’humain doit avoir environ neuf à dix mois de vie extra-utérine.

La raison de cette mise au monde rapide est que le cerveau, qui se développe plus chez l’humain (en grosseur proportionnelle) que les autres animaux, doit demeurer suffisamment petit pour passer par la voie vaginale de la parturiente.

allaitement et cododo instinct mammifère
Photo: Iago Godoy

Donc, à la naissance, le cerveau humain n’est pas assez mature pour avoir développé une motricité suffisante à sa survie minimale. Les animaux naissent capables de se mouvoir dans les heures suivant leur naissance. Le bébé humain développe cette habileté beaucoup plus tard. Il a donc besoin d’être protégé durant des mois.

La nuit, lorsqu’il se réveille seul, son instinct le pousse à rechercher de l’aide: il hurle. Il vit une frayeur atavique liée à sa survie. C’est impératif: il doit être accompagné et protégé sinon il va mourir. Un nourrisson humain entouré de ses proches est plutôt silencieux.

Article connexe: Apprendre à éduquer: 7 mythes autour du cododo

On remarque l’opposé chez les animaux. Lorsque le soutien parental est absent, les nouveau-nés sont silencieux. Être bruyant signifie que les prédateurs peuvent les repérer. Les animaux naissants sont capables de se mouvoir, même croquer quelque chose par eux-mêmes. Un bébé humain est très handicapé par rapport à eux. Quand le parent animal revient vers ses ouailles, ils se mettent bien souvent à être très jasants. Normal, le parent est là pour les protéger.

L’angoisse de séparation, du moins une partie, a une racine primitive bien nette. Le cododo répond à ce besoin. Plusieurs peuples sur terre dorment en groupe et ce n’est pas étonnant lorsque l’on comprend pourquoi.

Pour finir, un mot sur la mort subite. Il s’agit du décès inexpliqué d’un nourrisson souvent à moins de quatre mois de vie. On se l’explique mal et il y a aussi quelques rapports avec le cododo. Cependant, plusieurs facteurs majeurs sont à considérer dans l’analyse de ces données.

Le lien suivant en fait état plus clairement que moi: études sur le cododo. En gros, un cododo sécuritaire est essentiel et n’est pas lié à la mort subite, au contraire, une fois bien établi, le cododo favorise la survie du nourrisson.

pour tes fictions

Dans ton monde inventé, a-t-on favorisé les comportements plus proches de la nature ou est-ce que des choix sociétaux ont préféré diverger? Comme toujours, ce qui peut être enrichissant à intégrer est la raison de ces choix. Comment les mœurs sont-elles expliquées, comment peuvent-elles avoir évoluées d’une façon pour certains peuples et autrement pour d’autres?

Aussi, il n’y a pas que les parents pour nourrir le besoin de présence du nourrisson. La fratrie ou les grands-parents peuvent être un lieu d’accueil majeur pour lui. Sur ce point, tu peux réfléchir comment le lieu de sommeil des enfants est organisé: sont-ils tous séparés dès leur jeune âge, voire jamais même une fois adolescent? Vivent-ils dans une maisonnée multigénérationnelle? C’est à explorer… surtout que les gens âgés dorment moins. Serait-ce également un trait évolutif?

Voilà pour ce billet! Le prochain et dernier article sur l’allaitement portera sur les difficultés de celui-ci. Est-ce que les sciences sociales t’inspirent pour tes fictions? Dis-moi comment en commentaires.

Sceau hébergement écoresponsable