compte rendu lectures

Conseil lecture: Anan: I. le prince, de Lili Boisvert

Voici la présentation du roman de Fantasy Anan: I. Le prince, par Lili Boisvert, publié chez VLB éditeur, en 2020.

Résumé

Depuis des siècles, le Continent est dominé par le royaume d’Anan, État matriarcal aux armées invaincues, au système politique hautement égalitaire (du moins, pour les femmes), et qui peut s’appuyer sur le pouvoir de ses prêtresses pour manipuler son climat, et ses récoltes.

Mais voilà qu’un pays longtemps tenu pour négligeable devient subitement puissant et agressif, qu’une marchande avide et rusée place ses pions pour renverser l’ordre établi, et que la reine d’un royaume rival exige, en échange d’une alliance militaire devenue indispensable, d’épouser le jeune prince anasque. C’est à Chaolih, jeune capitaine frondeuse au passé trouble, que revient l’honneur de commander la mission clandestine qui doit mener le prince à sa future – et terrifiante – épouse. Le voyage leur fera traverser une vaste forêt occupée par un peuple mystérieux que l’on dit cannibale…

Quel incroyable sot. Ne voit-il pas que le sort de son pays repose sur son mariage? Croyait-il qu’il allait retourner dans la Cité, auprès de sa famille, et que tout rentrerait dans l’ordre? Qu’il n’y aurait pas de conséquences? Non. Il savait. Il sait pertinemment à quel point la mission est importante, et il a quand même choisi de se sauver lui-même. Chaolih pourrait lui arracher la face tant elle le hait en cet instant.

L. Boisvert

Conseil lecture

Voici un roman de fantasy qui inverse les rôles habituels des genres. Prenant le pari de présenter un vrai matriarcat, les personnages féminins sont en position de pouvoir et dans l’action. Ce genre d’inversion peut satisfaire grandement un lectorat plus féministe. C’est une histoire focalisée principalement sur le déroulement de l’intrigue où l’intériorité des personnages n’est pas la trame principale de la narration. Ceux-ci ne sont pas sans motivation pour autant. D’ailleurs, ces motivations sont très parfaitement en conflit avec les uns les autres, ce qui dynamise la lecture.

voir la série de Conseil lecture

Il s’agit du premier tome, donc l’histoire ne fait que commencer. L’histoire est racontée par le point de vue de quelques personnages seulement, parfois une petite incursion du narrateur dans l’omniscience, mais rien de gênant. L’écriture est épurée de toute introspection qui pourrait être trop lourde.C’est une lecture pour ceux et celles qui veulent une aventure, un déroulement d’événements qui en provoquent d’autres et qui explorent les ramifications d’un univers inventé.

Est-ce que ce livre t’intéresse ou peut-être l’as-tu lu?

Photo à la une: Joanna Kosinska sur Unsplash

Sceau hébergement écoresponsable

One thought on “Conseil lecture: Anan: I. le prince, de Lili Boisvert

Comments are closed.