Portait sur portée, opus 1

Je n’ai jamais été capable d’écrire en écoutant de la musique. Ça ne m’empêche aucunement d’avoir un répertoire riche pour représenter l’univers, les personnages ou les situations que j’écris. Je fais jouer cette musique en d’autres circonstances, lorsque je songe à mes scènes, à ce qu’elles seront. Si la découverte musicale vous intéresse, je vous offre un voyage sonore au monde de Narbrocque, premier billet de ce nom.

Continuer la lecture de Portait sur portée, opus 1

Les Dissidents, un premier contact

Voici mon projet principal : Les Dissidents de Narbrocque. Dans un genre indéfini de l’imaginaire, l’univers ici est réaliste. On est plongé dans un monde très rustique, sans magie, quelques technologies rudimentaires. Et des forêts boréales denses, la toundra puis la mer, oui, la mer. Une terre où les plus grosses communautés ont de huit cents à milles âmes. Les rapports humains sont plus personnels, la hiérarchie moins dissonnante. Alors pourquoi la dissidence ? Ah mais, tout ce beau monde a des voisins en désaccord.

Continuer la lecture de Les Dissidents, un premier contact