Marie d’Anjou a étudié la création littéraire à l’Université Laval, en complémentaire avec la linguistique, l’anthropologie et la psychologie. Ces intérêts se retrouvent dans ses écrits de fiction, par la création complexe d’univers qui demeurent réalistes. Entre la littérature générale et imaginaire, sa démarche littéraire est une sorte d’hybridation des genres. 

Originaire de la Côte-Nord, au Québec, la nordicité de ce territoire prend une place de plus en plus prégnante dans son écriture. C’est par ce décor qu’est né son principal projet: Les Dissidents de Narbrocque. La mer aussi occupe une place importante dans l’imaginaire de l’auteure et elle rêve de visiter les Rocheuses pour garnir davantage les lieux de son univers. 

Lexique de Narbrocque

Recevez un recueil lexical gratuit dans votre boite de réception avec l’abonnement! Vocabulaire de la mer, la montagne, la nordicité et de mon univers!

Un loisir dominant dans la vie de l’auteure est la création 3D. Depuis quelques décennies, elle améliore sa technique peu à peu par temps libre. Elle sait faire des illustrations 3D ou des objets issus de l’impression 3D. La fabrication additive lui permet de fabriquer des produits dérivés personnalisés, personnalisables et de grand esthétisme. 

Il se pourrait bien qu’une boutique artistique naisse de cette passion. Le projet est encore sur glace; il se concrétise lentement, mais surement. Des anneaux sans perçage, des pendentifs en trois dimensions ou encore des outils d’écrivain feraient partie d’un inventaire stylé, complémentaire à son univers. Le défi est de monter cette micro-entreprise sans négliger ses écrits.

« Il existe un instant
Un point dans le temps,
Où le centre du bourgeon,
Imbriqué sur lui-même,
Entrelacé et entremêlé
Est à un souffle de s’ouvrir
Et d’exploser enfin en son plein potentiel. »

Annales de Narbrocque

Elle est aussi mère. La maternité n’a pas sonné à la porte très tôt chez elle; elle ne voulait d’ailleurs pas d’enfant de toute sa vie adulte. Au grand étonnement de ses proches — dont son mari en premier  — Marie d’Anjou a ouvert la porte à l’expérience de la maternité. À un moment de sa vie où s’est sentie prête et — n’est-ce pas le meilleur moment? — son petit garçon lui a dévoilé tout un pan de l’existence qu’elle ignorait. 

Cette nouvelle expérience a fondamentalement changé sa vision de la vie, ce qu’on y apprend et comment. La découverte de l’éducation positive et bienveillante l’a menée jusqu’à des recherches sur la résistance et les luttes non-violentes qui mettent à terre des dictatures. D’un petit enfant qui lui réapprend le sens de la vie est né l’intérêt d’une nouvelle philosophie. Cette influence a même changé foncièrement le déroulement final de son projet littéraire majeur. 

photo auteure

Marie d’Anjou a publiée dans les revues de nouvelles XYZ, Cavale et Saturne. Des poèmes ont aussi trouvé leur place dans les revues Contemporary Verse 2 et Cœur de plume. Elle projette pour bientôt un livre d’art conceptuel en autopublication et entretient un blog d’auteure ici sur mariedanjou.com.

Contact.

blog Marie d'Anjou auteure
Les images sont créées avec Daz3D Studio
Sceau hébergement écoresponsable