Construire un univers I. Création de langue 102

102. La trame sonore: les phonèmes

Après la brève introduction sur le sujet, je commence donc ici une série de rubriques portant sur la création d’une langue fictive. Nul besoin de connaitre la linguistique, nulle nécessité de connaitre d’autres langues — quoiqu’en connaitre d’autres ouvre de belles perspectives d’interprétation du monde. Je vous guide pas à pas sur la technique que j’ai utilisé moi-même pour mon projet principal.

Continuer la lecture de Construire un univers I. Création de langue 102

RDV: Mes opinions impopulaires :/

Premier article dans ma nouvelle rubrique que j’inaugure aujourd’hui: Le rendez-vous des blogueurs. L’idée vient du groupe Facebook ouvert par Mathieu Turgeon où il propose un sujet à traiter par mois. Je pense que ça peut être une belle façon de me présenter autrement qu’en auteure ou blogueuse, mais en tant que moi: une personne qui vit sur terre. Pour ce premier rdv, le sort en a fait que j’ai choisi de parler de mes opinions… discutables.

Continuer la lecture de RDV: Mes opinions impopulaires :/

Construire un univers I. Création de langue 101

J’inaugure une nouvelle rubrique: création d’univers (ou world building). J’ai envie de faire des articles sur différents aspects d’un univers, comment les construire, les approfondir — peu importe le genre littéraire (ou même jeu, film, etc). Peu importe, car moi-même, je n’écris pas de Fantasy ou Fantastique. J’ai des univers réalistes, Continuer la lecture de Construire un univers I. Création de langue 101

Y’en a qui jouent à la tague

Si seulement il s’agissait d’un jeu d’enfant, mais je ne risque pas de jouer au jeu du loup, ça serait trop facile. Alors voilà. On m’a tagué. Et toute la différence entre un tag et une tague se trouve ici: premièrement, il y a un K. sournois et apparamment que y’a une sorte de tag qui est un prix prestigieux. O.o

Continuer la lecture de Y’en a qui jouent à la tague

Et ainsi je devins ubique

Comme j’ai décidé moi-même d’être divine, il me suffisait d’être partout. C’est pourquoi je me lance dans cette idée folle — après avoir fait un site web, une page Facebook, une présence sur Twitter, YouTube — de faire un blog. Vous remarquerez mon égo simple et à peine plus enflé que ma tête. Ne vous en faites pas, je suis très parfaitement ironique.

Continuer la lecture de Et ainsi je devins ubique