Correspondances de Saulque

Cité de Saulque

Papa,

Je suis dans ta cité natale ce soir. J’ai parlé durant tout le souper de cette nouvelle compagne que je devrai épouser. J’ai tourné autour de l’alliance de Sanglefroy et la Narse, tous les avantages ennuyeux à raconter. Ta famille aime les détails. Ils voulaient même savoir si j’avais des affinités avec ma future épouse. J’ai contourné le sujet comme tu t’en doutes. Ça ne les regarde pas à ce point.

Continuer la lecture de Correspondances de Saulque

Des Bassates et des hommes

Elles sont maniérées, glaciales, sèches. Elles sont hiérarchisées, castratrices, misandres. Les Bassates offrent aussi des splendeurs architecturales, de grandes œuvres artistiques ou des technologies à faire envier le reste du monde connu. Elles sont les voisins du sud de Narbrocque et sujet du deuxième volet à propos des antagonistes.

Continuer la lecture de Des Bassates et des hommes

De l’importance des jurons

Lorsque l’on crée un univers, certains termes doivent être inventés. La magie ouvre le bal à tout plein de fervente créativité, mais aussi les classes sociales, les métiers, les titres des gens. Tout ça est prédisposé au néologisme. Si une faune et une flore naissent dans ce monde, il faut aussi les nommer, la technologie n’est pas à ignorer non plus.

Continuer la lecture de De l’importance des jurons

Chercher des Noises

Ils sont malengueulés, vulgaires, grossiers. Ils sont claniques, phallocrates, misogynes. Et pourtant leur parole jurée vaut mille promesses et ils peuvent se dévouer complètement, totalement, à une cause. Les Noises, voisins du nord de Narbrocque, sont le sujet de ce premier volet sur les antagonistes.

Continuer la lecture de Chercher des Noises

Les Arbres de Caïa

J’ai assisté, il y a jadis, à une conférence qui parlait du rapport souvent ignoré entre l’esprit et le corps, des effets somatiques par exemple, mais aussi de nos positions physiques qui influenceraient l’esprit, la perception de notre environnement.

Continuer la lecture de Les Arbres de Caïa